De l’AïkiCom à la Bienveillance Martiale

C’était en septembre 2008, j’avais accepté de participer à la « Journée des Arts Martiaux » organisée par la ville de Namur. En tant que responsable de mon dojo d’aïkido, avais-je réellement le choix?

Cette foire aux arts martiaux battait son plein quand j’entraperçu un jeune journaliste en quête de nouveauté. Je lui proposai de lui parler d’aïkido mais il me répondit que ce n’était nouveau. Sa réponse m’a fait entrevoir une opportunité.

En effet, je travaillais déjà depuis plusieurs années sur l’application de l’aïkido à la communication mais ce n’était encore pour moi qu’une pédagogie particulière de l’aïkido. rien de plus.

Mais lorsque le journaliste me répondit « l’aïkido ce n’est pas nouveau », mon sang ne fit qu’un tour et je lui répondis: « Ah, vous voulez du nouveau! Et bien j’ai quelque chose. Cela s’appelle l’AïkiCom. ».

C’était la première fois que je prononçais le mot AïkiCom à quelqu’un. La suite se déroula d’elle-même. Le journaliste est venu au dojo pour écrire un papier sur l’AïkiCom et, une fois encore, me poussa dans les cordes en me demandant. Et quand proposerez vous une formation à l’AïkiCom. Nous étions en novembre et je luis répondis: »Nous commençons en janvier! »

Depuis ces débuts inopinés, plus de dix années ont passé. Dix années où j’ai formé à l’AïkiCom des centaines de personnes.

Je pensais que le terme AïkiCom passerait aisément mais j’ai bien dû constater que le mot sonnait trop « étranger » pour réussir à s’implanter. Avec le temps j’ai ressenti une certaine lassitude du fait de toujours expliquer la même chose:  «  » c’est harmonie en Japonais et « Ki » c’est énergie…

Par contre, j’ai très vite constaté que l’expression « Bienveillance martiale » passait très bien. Cet oxymore attire l’attention. Il interpelle.

A cela s’ajoute le fait que le champ d’action de l’AïkiCom s’est considérablement élargi en une décennie. De simple pratique pour gérer les conflits, elle s’est révélée être une véritable attitude de vie. Son impact et ses modèles ont depuis longtemps dépassé le cadre étroit d’application de la philosophie et des mouvements de l’aïkido à la communication au quotidien.

C’est donc tout naturellement que j’ai opté de mettre le terme de «Bienveillance martiale» en avant.

L’AïkiCom reste le nom de l’approche qui sous-tend la bienveillance martiale mais il s’est placé en retrait.

Tiens oui, j’aimerais être informé(e) quand Christian publie un nouvel article

Inscris-toi pour recevoir un email quand un article est publié.

Non je ne te spammerai pas mais attend-toi à recevoir un email pour chaque article posté. Je ne communiquerai ton email à personne bien évidemment.

1 commentaire

  • Legreve Jeannique

    Entièrement d accord avec le terme Bienveillance Martiale qui est parfaitement en symbiose avec le Do et l’énergie intrinsecte le ki, j ai pratiqué pendant de nombreuses années ,faisant partie des pionniers en Belgique de l Aikido et j ai avancé avec l evolution,mais à ce jour je pense que la gestion des conflits qui s y est ajoutée ici et la Bienveillance Martiale et parfaitement adaptée avec le monde actuel,ceci sans concour,ni competition quelconque de victoire sur l autre, avec un point important aussi la communication .
    Le tout sans perdre pour autant l eveil mariale,au contraire le travailler plus en profondeur .
    Acquérir une force interieur .
    Une belle victoire sur soi-même .

    Bravo à cette évolution, si je devais choisir aujourd’hui c est le chemin que je prendrais .

Laissez votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • Préparer son Odyssée

    Quand nous rêvons de voyager, nos pensées s'envolent vers des horizons lointains bien avant que nos pieds ne touchent leur…
  • J’ai reconnu mon arbre

    Cela fait plus de 7 années que je promène mon chien, quasi chaque jour, dans ce petit bois communal à…
  • Je viens de nulle part

    Je prends quelques minutes pour écrire ces lignes de notre chambre à Tokyo. Nos valises sont faites. Nous quittons le…
  • Authenticité, familiarité

    Quelle authenticité? Après quelle authenticité courir lorsque l'on visite un pays comme le Japon? Cela existe-t-il? Encore? P'têt ben qu'oui.…
  • le fabuleux savoir-vivre japonais

    C'est fabuleux. C'est fabuleux ce respect d'autrui que manifeste les Japonais. J'étais dans le train Shinkansen et à côté de…
  • Miyajima

    quel programme de voyage! Tout en équilibre. Tout en alternance. Les moments de nature succèdent aux moments de ville. La…
  • Ils ont choisi Hiroshima car la visibilité était bonne

    Ils ont lancé la bombe. La cible ils l'ont choisie par élimination. Il fallait une ville assez grande pour des…
  • Voyage au coeur du bouddhisme ésotérique shingon

    C’est là-haut sur le mont Koya que Kobo Daishi trouva le sanko (trident utilisé dans le cérémonial bouddhiste) planté dans…
  • La Nara – tion

    Intermède dans notre visite de Kyoto dans l’ancienne capitale du Japon: Nara. Nara peut se visiter en un jour. Tout…
  • Kyoto: le deuxième jour est le premier

    Après la mésaventure du palais impérial de la veille, il nous fallait frapper un grand coup. Ce fut le cas…