La Nara – tion

Intermède dans notre visite de Kyoto dans l’ancienne capitale du Japon: Nara.

Nara peut se visiter en un jour. Tout ce qu’il y a à voir est concentré dans un grand domaine verdoyant où les daims vaquent en liberté en incitant les touristes à leur donner des morceaux de galettes vendues à cet effet à l’entrée du parc.

Ces animaux d’habitude si craintifs sont complètement en confiance parmi les humains qui déambulent dans les allées du parc. Ils ont appris à baisser rythmiquement plusieurs fois la tête pour obtenir un morceau de galette. Mais ils peuvent aussi se montrer vindicatifs si d’aventure ils ne recevaient pas ce qu’ils s’attendent à se voir offrir.

À nouveau de multiples temples, pagode et autres toriis nous régalent. Mais l’atout de Nara est avant tout le bouddha géant dans le temple Todai-Ji. Du haut de ses 16mètres et fort de ses 437 tonnes de bronze et 130 kilos d’or, Daibutsu (c’est le nom de ce bouddha) nous observe avec toute l’empathie que l’on est en droit d’attendre de lui. Les photos ne peuvent capter la sensation éprouvée face à cette immense statue.

À sa droite une statue de Kokuso Bodatsu qui est la Boddhisatva de la mémoire et de la sagesse a reçu un hommage particulier de notre part à l’attention de tous nos adolescents et étudiants. On ne sait jamais. Ça peut leur servir.

Et comme dans beaucoup d’autres temples, l’entrée était bien gardée par les deux gardiens Nio au regard menaçant depuis le 13è siècle.

Nous avons visité Nara sous un beau soleil qui a rendu la promenade particulièrement agréable malgré l’affluence de touristes dont nous faisons partie.

Une agréable parenthèse dans notre périple à Kyoto

1 commentaire

  • Patrice Gilly

    C’est drôle. Votre périple recoupe fort notre passage au Japon il y a une dizaine ou une quinzaine d’années.
    Vous avez l’étoffe d’organisateur de vacances.

Laissez votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.